[Interview] Jean-Marc Naumovic architecte spécialiste du chanvre

Jean-Marc-Naumovic

Rencontre avec Jean-Marc Naumovic, Architecte D.P.L.G. , membre fondateur de Construire en Chanvre 1998, et Président de 2014 à maintenant. Initiateur des bâtiments verts au début des années 1990.

 

Pouvez-vous nous faire une présentation globale de ce chantier ? Et en matière d’éco-construction ?

Il s’agissait pour moi de faire une maison tournée vers le sud où s’ouvrait un très beau paysage. Je voulais une maison qui respecte l’identité régionale avec quelques subtilités. J’ai choisi la forme de type « longère » pour orienter au maximum les pièces à vivre au sud et ainsi profiter de l’ensoleillement. Personnellement je préfère une maison qui agrémente le paysage plutôt que de le choquer.

Quel est le projet architectural ?

La commande de mes clients était de faire une maison simple à vivre et efficace thermiquement. Ils souhaitaient privilégier les matériaux naturels comme le béton de chanvre. Je leur ai donc proposé une maison saine et écologique, qui privilégiera le bioclimatisme grâce aux apports solaires.
Le niveau d’isolation se situera entre le BBC et la maison passive, c’est à dire vers 35kw/m²/an. Cette éco-construction me permet de démontrer que le béton de chanvre s’adapte bien aux formes et aux arrondis, qu’il apporte une douceur à l’ensemble constructif.

Quels isolants Biofib’ avez-vous utilisés ? Quelle superficie et pour quelle mise en œuvre ?

Nous avons retenu 3 types d’applications du chanvre : les panneaux isolants semi-rigides pour la moitié de la toiture et les cloisons intérieures ; le béton de chanvre, (alliage chaux + chènevotte et eau), pour une partie de la toiture et les murs de la maison ; et enfin un mélange chènevotte + chaux pour le quart restant de la toiture.

  • Laine de chanvre en 320 mm : 60 m²
  • Panneaux de chanvre en mur 180 mm : 9 m²
  • Panneaux de chanvre en cloison 45 mm : 40 m²
  • Murs, sols ,et autre toiture : 82 m3 de chènevotte

Quel a été le planning du chantier globalement ? Et plus particulièrement pour la pose des isolants Biofib’ ?

Le chantier à démarré le 10 septembre 2015, doit terminer fin juin 2016, il faut compter 10 mois, en prenant son temps et en respectant les temps de séchage.

Vos retours sur cette combinaison ?

Ayant 22 ans de recul sur le béton de chanvre, je ne peux qu’être satisfait de ce mode constructif pour mes clients. Voilà 22 ans que j’habite aussi dans une maison en béton de chanvre, et j’en ai reconstruit une autre pour moi en Vendée. Si je n’étais pas satisfait au bout de 22 ans, j’aurais changé de mode constructif !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.