Les matériaux bio-sourcés reconnus d’intérêt public

La tant attendue Loi relative à la Transition Energétique, dite LTE, a enfin été adoptée par l’Assemblée Nationale.
Elle intègre une réelle dimension environnementale et le bâtiment est prioritaire dans l’esprit de cette loi. La rénovation énergétique est bien sûr au 1er plan.

 

En neuf ou en rénovation, les travaux et les ouvrages, donc les matériaux utilisés doivent être considérés sous différents critères. Les isolants thermiques notamment doivent certes réduire les consommations énergétiques, mais aussi être idéalement issus de ressources renouvelables avérées. Ces isolants thermiques doivent par ailleurs apporter une vraie contribution à la réduction des gaz à effet de serre, en considérant à la fois les matières premières mais aussi leur fabrication.

Composés majoritairement de chanvre et de lin, Biofib’ Isolation et sa gamme d’isolants végétaux s’inscrit parfaitement dans ce nouveau cadre législatif.

Le chanvre, le lin et produits dérivés sont des cultures de proximité, productives, renouvelables annuellement et déclarées comme surfaces d’intérêt écologique. Les isolants thermiques Biofib’ sont produits par voie sèche (pas de séchage en fabrication) avec pour conséquence une très faible énergie grise. En outre, Ils stockent le carbone durablement. Les FDES (Fiche de données Environnementales et Sanitaires) attestent ces performances.

Loi de transition energetique votee - Renovation

Que dit la loi ?

1/ « L’utilisation des matériaux biosourcés concourt significativement au stockage de carbone atmosphérique et à la préservation des ressources naturelles. Elle est encouragée par les pouvoirs publics lors de la construction ou de la rénovation des bâtiments. » (Article 14 VI )

2/ « Performance environnementale de la commande publique – La commande publique tient compte notamment de la performance environnementale des produits, en particulier de leur caractère biosourcé. » (Article 144 )

 

Choisir Biofib’ Isolation, c’est choisir des produits et procédés en adéquation avec les grands objectifs du Développement Durable, quel que soit l’horizon … 2015, … 2020, … 2030 !

 

Publié le
Catégorisé comme Dossier

2 commentaires

  1. Bonjour, je me permet de vous signaler un article paru le 07/09/2015 dans BATIACTU relatif à la tige de tournesol qui pourrait être l isolant du futur.

    1. Bonjour,
      Merci pour le partage. En effet la tige de tournesol s’inscrit dans la même dynamique que le chanvre. De belles perspectives de développement du biosourcé dans les années à venir donc !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.