Chaux-chanvre : témoignages de professionnels

Interview1

Laurent Fernandez, artisan maçon, SARL fernandez & Fils

Qu’est qui vous plait dans l’alliage chaux-chanvre ?

Je trouve que c’est un produit naturel et sain. J’aime bien l’esthétique et le confort qui se dégage de cette matière. Et puis je trouve que la chaux de Tradical donne un aspect très lumineux. D’un point de vue purement technique, je suis épaté par  les performances phoniques.

Pourquoi avoir décidé de travailler avec Biofibat ?

Je trouve la chènevotte très bien calibrée. En plus il s’agit de végétaux cultivés et transformés sur le département. J’essaie toujours de privilégier les matériaux fabriqués localement.

 

Interview2

Monsieur Huger, Maçon formateur CAPEB

A quoi ressemble une journée de formation chaux-chanvre ?

Une journée de formation se découpe en  2 parties.

Une partie  théorie, dans laquelle on aborde différents items comme :

  • les atouts du chaux/chanvre
  • les règles à respecter
  • l’origine
  • les mélanges

La 2ème partie est dédiée à la pratique:

  • les mélanges (en bétonnière)
  • la mise en œuvre  manuelle et machine

Quels sont selon vous les grands atouts du chaux-chanvre ?

Les atouts du chaux-chanvre, sont nombreux. Pour la rénovation, cette technique permet d’isoler tout en respectant l’habitat. Il a la particularité de conserver et préserver l’authenticité du bâti ancien.

Dans le neuf, utiliser ce procédé permet d’avoir un matériau naturel aussi performant que les produits conventionnels, qui offre un confort sans commune mesure !

Comment voyez-vous l’avenir de la construction chaux-chanvre ?

Je pense que l’avenir est assez prometteur, en effet je constate aujourd’hui que de plus en plus d’entreprise s’intéressent à cette technique de construction.  Il faut reconnaitre que l’alliage chaux-chanvre est un produit  qui est bien placé au niveau environnemental et qui affiche aussi de très bonnes performances thermiques et acoustiques.

 

Interview3

Olivier Jadeau, Directeur recherche et développement Cavac Biomatériaux, Biofib’isolation

Concrètement quelles sont les possibilités du mélange chaux chanvre ?

Murs, sol, toiture et enduits intérieurs. Les possibilités d’utilisation sont multiples et les ouvrages sont tout à fait bien cadrés par des Règles Professionnelles d’exécution. Ces dernières apportent une garantie en termes de traditionnalité et d’assurabilité.

Ces techniques sont plutôt orientées vers  les travaux de rénovation mais elles conviennent aussi pour le neuf, en particulier les murs banchés avec ossature bois intérieure.

 

Quel rôle joue la chènevotte dans le complexe chaux chanvre et comment reconnaître une bonne chènevotte ?

La qualité de la chènevotte est fondamentale. Elle doit être calibrée et dépoussiérée. Notre chènevotte Biofibat fait l’objet d’une attention particulière en production pour assurer une granulométrie régulière facilitant la mise en œuvre.

Pour affirmer ce positionnement qualitatif, nous avons fait le choix de faire certifier notre chènevotte Biofibat par l’organisation « Construire en Chanvre ». Je tiens d’ailleurs à rappeler ici que seule la chènevotte certifiée est autorisée dans le cadre des règles professionnelles.

 

Concernant le rôle de la chènevotte associée à la chaux, il y a bien sûr la performance thermique. A titre d’exemple un mur banché de 36 cm d’épaisseur offre un R de 4.3 m².k/W. La thermique d’été est aussi exceptionnelle. Le mur ci-dessus offrirait un déphasage de 10 heures environ, ce qui est très appréciable.

Une propriété fondamentale de la chènevotte est sa capacité à gérer les transferts d’humidité. Il gère et régule  l’hygrométrie apportant ainsi un confort intérieur accru, avec une demande énergétique  réduite.

Beaucoup d’autres avantages pourraient être mis en avant avec Biofibat mais si je devais en sélectionner un dernier,  ce serait son exceptionnel bilan environnemental en terme de consommation de ressources naturelles renouvelables et non énergétique, de consommation d’énergie primaire, et de bilan carbone. En clair, un matériau d’avenir.

L’Isolation chaux chanvre, est ’elle compatible avec des isolants semi-rigides ?

Oui bien sûr, mais ces isolants doivent plus ou moins offrir les mêmes atouts. Il faut donc choisir des isolants constitués aussi de fibres végétales telles que le chanvre, le lin,…

Par ailleurs, il est tout à fait possible de réaliser un mur ou un enduit en technique chaux Chanvre et d’isoler la toiture avec un isolant semi-rigide tel que Biofib Chanvre ou Biofib’ Trio.

Publié le
Catégorisé comme Dossier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.