L’isolation à bord de SynerCiel

Sur un tour du monde comme le Vendée Globe, Jean Le Cam a traversé des températures allant de +30°C à +2°C. Est-ce qu’un bateau est isolé ? Quelles sont les techniques d’isolation installées à bord du monocoque de 60 pieds aux couleurs de l’éco-rénovation ?

Une coque brute

La coque de SynerCiel est construite en nid d’abeille, c’est-à-dire que deux couches de carbone sont séparées par une couche de Nomex qui ressemble fortement à des alvéoles d’une ruche (voir illustration). L’épaisseur de la coque, elle, n’excède pas 1,5 cm. Les variations de températures de l’eau et de l’air sont donc immédiatement répercutées dans l’habitacle du bateau.

Isolation-Coque-Bateau-SynerCiel-Le_Cam

Pourquoi la coque n’est-elle pas isolée / doublée par un matériel isolant afin de réduire l’influence des variations de températures ?

Selon le skipper de SynerCiel, il y a deux raisons principales à cela :

L’isolation de la coque pour des raisons thermiques aurait également un impact sur l’isolation phonique. Or les bruits du bateau sont un indicateur important en termes de sécurité. Une écoute qui claque veut dire que le vent a changé et qu’il faut régler, un pilote qui grince nous rappelle qu’il faut entretenir les roulements …
Le poids ! Il faudrait couvrir toute la coque d’un matériau isolant et d’un coffrage. Le rapport gain en confort / gain en performance serait négatif.

Quelles solutions pour éviter la déperdition de chaleur à bord ?

La solution choisie par l’équipe de SynerCiel pour limiter les pertes de chaleur quand la température extérieure baisse de manière importante est de compartimenter l’espace de vie du bateau en plusieurs petites parties grâce à des bâches. Ces bâches tendues limitent alors l’espace à chauffer et l’intérieur de SynerCiel se transforme en un petit studio bien agréable grâce au chauffage d’appoint.

Biofib, partenaire du bateau SynerCiel, est spécialiste de l’isolation végétale

Biofib’isolation est « LA » marque 100 % française de l’isolation végétale avec une maîtrise complète de la filière du « champ au chantier » (lin et chanvre, cultivés autour du site industriel). Compte tenu de ses nombreux atouts – performance, naturalité, filière complète et écologique – la gamme Biofib’isolation, commercialisée par la société Cavac Biomatériaux, s’affirme comme une solution d’isolation performante (certification ACERMI) et durable, aussi innovante que compétitive.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.